Fonds de Garantie des Jeunes Créateurs (FGJC)

Dans le cadre de l’accord de gestion concertée des migrations et du développement solidaire entre la République Tunisienne et la
République Française, l’Agence Française de Développement (AFD) a confié la gestion du FGJC à la SOTUGAR, le FGJC est
destiné à garantir les crédits à moyen et long terme accordés aux jeunes primo-créateurs et repreneurs d’entreprises dans le
secteur des industries manufacturières et des services liés à l’industrie.

1- Activités éligibles à la garantie :

Activités des industries manufacturières annexées au décret n° 94-492 du 28 février 1994, portant fixation des listes des activités
relevant des secteurs prévus par les articles 1,2,3 et 27 du code d’incitations aux investissements tel que modifié et complété par
les textes subséquents,

Activités de services liés à l’industrie.

2- Taille des investissements concernés : Peuvent bénéficier des interventions du FGJC les projets de création promus par les
jeunes primo- créateurs dans le secteur des industries manufacturières et des services liés à l’ industrie et dont le coût d’
investissement ne dépasse pas 300 mille dinars.

3- Crédits éligibles à la garantie :

Les crédits à moyen et long terme.

4- Formes et modalités d’intervention du FGJC :

  • Refinancement de la moitié et prise en charge des intérêts de trésorerie de l’autre moitié des montants impayés en principal des
    crédits acceptés à la garantie conformément à la répartition de prise en charge des montants irrécouvrables des crédits entre le
    FGJC et la banque, et ce, dès l’engagement d’une procédure judiciaire à l’encontre du bénéficiaire du crédit.
  • Prise en charge de 75% des montants irrécouvrables des crédits,
  • Prise en charge de 50% des frais de poursuite et de recouvrement contentieux des crédits.